Surgical Techniques International Meeting
wp8e41733a_0f.jpg
wp549623d4_0f.jpg
wp315943f1_0f.jpg
wp36518e6a_0f.jpg
wpe8707df1_0f.jpg
wpe7742a07_0f.jpg
wpf7176595_0f.jpg
wpaa5370c2_0f.jpg
wpe32e2b3b_0f.jpg
wp8554ba0c_0f.jpg

Le resurfaçage de l’épaule

Aspects techniques.

Toulouse, le vendredi 26 juin 2009.

Présidence Pierre Mansat   

   

Salle du Sénéchal, 17 Rue de Rémusat

31 000 Toulouse France

 

 

 

La cupule de resurfaçage de l’épaule est connue depuis plus de 20 ans. Initialement utilisée en scandinavie chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, elle a été ensuite développée par Steve Copeland et ses indications ont été élargies à l’ensemble de la pathologie dégénérative de l’épaule. Outre un certain nombre d’avantages théoriques - positionnement anatomique de la tête prothétique, conservation de la version, du déport latéral ou de l’angulation, absence de tige centromédullaire – le resurfaçage facilite les reprises chirurgicales en préservant le capital osseux huméral. Son utilisation est le plus souvent en hémiarthroplastie, l’accès à la glène étant difficile. Les arthroses du sujet jeune, post-instabilités ou post-traumatiques, représentent les indications préférentielles. Cependant toutes les atteintes dégénératives de l’épaule peuvent être accessibles à ce traitement dans la mesure où persistent 60% du capital osseux huméral. Les résultats des cupules de surfaçage vont dépendre de l’étiologie. Les meilleurs résultats ont été rapportés dans l’omarthrose primitive avec une coiffe des rotateurs intacte, et les résultats les plus mauvais, dans les arthroses post-traumatiques et les « cuff tear arthropathy ».

Lors de cette réunion nous allons aborder, la philosophie de ce concept grâce à la présence de Steve Copeland, les aspects techniques du choix de l’implant, la voie d’abord, la préparation de l’humérus, la préparation de la glène, et les particularités techniques liées à l’étiologie. Les résultats des différentes expériences seront rapportés en abordant le problème des complications et les techniques de révision.

Cette réunion est destinée à la fois aux jeunes chirurgiens qui désirent s’informer sur cette chirurgie de resurfaçage de l’épaule et acquérir les éléments techniques de base, mais également aux chirurgiens expérimentés, dans le but d’optimiser leur technique chirurgicale et leurs résultats. Différents concepts de resurfaçage d’épaule vous seront présentés par des orateurs expérimentés provenant d’écoles chirurgicales différentes.        Professeur Pierre Mansat

wp2f9cacbf_0f.jpg
wpccdee61d.jpg